Juillet 2016

du 1er au 15 juillet

Arts Visuels: Résidence de création de l’artiste Adjaratou ouedraogo

 

15 Juillet

Kôrè Ciné: Timbuktu

 

Juillet

IKAM: Formation en design, en scénographie et en vidéo

 

16 Juillet

Le show du Samedi: Animation musicale avec les groupes musicaux

 

23 Juillet

Le show du Samedi: Mohamed Dorontié

 

29 Juillet

Soirée de Conte: Conte du terroir avec Salif Berthé

 

30 Juillet

Körè Baro n. 34e: Café Littéraire avec Dr. Salia Male

 

30 Juillet

Weekend Culturel Kôrè: Iba one et Virginie Dembélé

 

ramadan

Arts Visuels

Du 1er au 15 juillet 2016
à la fondation festival sur le Niger

Workshops, Résidences et Expositions
Résidence de création de l’artiste Adjaratou ouedraogo

 

Screen Shot 2016-05-08 at 16.28.37.pngAdjaratou Ouedraogo fait partie du cercle restreint des femmes peintres au Burkina Faso. Partisante « d’un art corrosif qui dissout tous les obstacles vers la liberté », la diversité des techniques qu’elle utilise suggère l’effervescence intérieure de la recherche très personnelle de cette artiste. Dans une démarche non dépourvue d’une certaine poésie, sa peinture organise des rencontres improbables entre objets, matières et idées. 

Kôrè Ciné

15 Juillet à 21h

Timbuktu

Un film de Abderrahmane Sissako, Le cinéaste Mauritanien

 

TimbuktuAvertissement: des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.
Non loin de Tombouctou tombée sous le joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en otage leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football... Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques.Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou le pêcheur qui s’en est pris à GPS, sa vache préférée. Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs... 

IKAM

JUILLET 2016

Formation en design, en scénographie et en vidéo


 

Ikam - formation design, scénographie , vidéoCette formation sera axée sur les notions essentielles du Design, de la scénographie et de la vidéo. Elle apprendra aux participants, l’art de l’organisation de l’espace scénique grâce à la coordination des moyens techniques et artistiques. Elle confortera les vidéastes en techniques de captation pour divers types de spectacles et d’évènements. 

Le show du Samedi

16 Juillet à 21h 2016

Animation Musicale avec les groupes musicaux

Le Show du Samedi

23 Juillet 2016

Mohamed Dorontié

 

Mohamed Dorontié,Le jeune talent Mohamed Dorontié, Mama pour ses fans, emerveillera encore les mélomanes lors de cette prestation. 

Soirée de Conte

29 Juillet 2016

Conte du terroir avec Salif Berthé

 

CoNTE DU TERRoIR AVEC SAlIf BERThéComédien, musicien, metteur en scène et conteur dans l’âme, Salif Berthé alias l’Oiseau-Conteur est diplômé de l’Institut National des Arts (INA) du Mali. Après l’INA, il a également suivi plusieurs formations dans le domaine des arts de l’oralité auprès de ses paires conteurs. Militant incontestable de l’interculturalité, ce conteur malien s’est déjà produit sur plusieurs scènes internationales, en Afrique et en Europe. Toujours aidé de sa guitare en bandoulière et de son Kamalen n’goni (instrument traditionnel du Mali), il chante les légendes et raconte les mythes... Aujourd’hui, Salif Berthé dirige deux festivals au Mali à savoir le festival du Conte et de l’Oralité « NAAMu !!! » et le festival Ciné-Conte. L’Oiseau-Conteur, un oiseau au plumage séduisant. Et chacune de ses plumes constitue une vraie voie vers la sagesse. 

Kôrè Baro n. 34

29 Juillet à 9h30

Café Littéraire avec Dr. Salia Male

Thème: « Rôle du devin et pratiques divinatoires au Mali : Cas du Djitoumou, du Bèlèdougou et de Bamako »

 

dR. saLia maLESalia Malé est titulaire d’un Doctorat en Lettres et Sociologie Comparative, avec option Ethnologie générale de l’université Paris X en 1995. Il est Directeur de Recherche depuis 2002. Il est l’auteur d’une vingtaine d’articles sur divers aspects des traditions culturelles Maliennes (Ex: La Religion traditionnelle comme vecteur de sociabilité: le cas du Jo dans le Baniko). Dr. Malé est le Directeur adjoint du Musée National du Mali et Directeur du Master en Actions Artistiques et Culturelles (MAAC) du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasseke Kouyaté.

Weekend Culturel Kôrè

30 Juillet à 21h

Iba One & La Laureate 'Talents de la cité 2015' (Smarts-Ségou)

 

Iba OneIBA ONE De son vrai nom Ibrahim Sissoko, Iba One est né en 1989 à Kayes. Après des études en gestion, Iba One va s’inscrire à l’INA pour se perfectionner en musique. Piqué par le virus des flows, il commence à écrire des textes et effectue de nombreuses collaborations. L’artiste est auteur de plusieurs albums avec le beatmaker et joueur de kora Sidiki Diabaté. Il nous propose un rap mandingue teinté d’électro, de R&B ou de soul.

viRgiNiE dEmBéLéVIRGINIE DEMBÈLÈ Chanteuse malienne, Virginie Dembélé a fait ses débuts dans la musique sur les bancs de la chorale paroissiale; plus tard, elle approfondira sa connaissance des arts vocaux, en remportant une formation au chant dans la fondation Passerelle, créée par Rokia Traoré. Mais il faut dire que Virginie deviendra rapidement une habituée des concours et des plateaux de télévision, elle s’est notamment illustré dans l’édition 2010 du télé-crochet Tounkagouna, où elle sera remarquée par le Maestro, Boncana Maiga; ou plus récemment, elle a remporté le concours national des Talents de la Cité 2015. Aujourd’hui, fière de sa récente victoire, elle sort un nouveau titre, «A Mi Nèmè», elle y revisite les rythmes de son enfance, ceux du Tindoro de l’ethnie Bwa (ethnie du sud du Mali); sa manière de marcher dans les traces de son père, professeur de lycée et fervent gardien de la culture Bwa.