Patrimoine

 

OBJECTIFS


  • D’intégrer dans les pratiques culturelles populaire, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine musical de danse et masques et marionnette
  • De Susciter la préservation et la valorisation de ce patrimoine et de le faire vivre 
  • De Valoriser la tradition orale en développant des activités d’échanges, de recherches et conservations (Weekend culturel) 
  • De Sensibiliser la jeunesse à la nécessité de préserver et de valoriser le patrimoine musical traditionnel et culinaire 
  • De collecter des objets du patrimoine muséal dans les terroirs africains ( instruments de musiques, parures et costumes de la musiques et de la danses, masque et marionnettes, sonorités et rythmiques, images et archives, films documentaires....)
  • Initiations des scolaires aux instruments de musiques et danses traditionnelles
  • De restituer les objets du patrimoine muséal dans leur dimension vivante
  • D'organiser des visites pédagogiques pour le publique
  • De promouvoir la musique et la danse africaine

 

MASQUES ET MARIONNETTES

 




Le « Sogobo » la déambulation des masques et marionnettes.

Les troupes ou associations de masques et marionnettes « sogow » des villages nous présentent leurs sogow, masques et grandes marionnettes souvent zoomorphes. Riches de symboles et d’histoires, les sogow.

Représentent des animaux et les personnes qui défilent et dansent devant les villageois lors de certaines cérémonies (début de l’hivernage et fin des récoltes, circoncision).

 Le weekend culturel du Kôrè

 

 

Deux dernières semaines de chaque mois

 

Le Centre a mis en place un cadre d'échange et de promotion des expressions artistiques mensuel dénommé 
"Weekend Culturel du Kôrè".

 

Le vendredi soir est consacré à une soirée traditionnelle avec la dégustation des mets maliens, l'animation musicale, le théâtre, la danse et les contes (rîtes et tradition orale).

La journée du samedi est consacrée aux initiations artistiques (Initiation aux instruments de musiques traditionnels et modernes et aux danses).Cette journée se termine par une animation musicale le « Show du samedi » et une Soirée de Cinéma ‘’Kôrè Cine’’.

Le café littéraire dénommé " Kôrè Baro" se tient chaque premier samedi du mois.

En savoir plus sur le Weekend Culturel du Kôrè

Kôrè dugaw


Kôrè et les Kôrè Dugaw :

Célèbres depuis la nuit des temps, les Kôrè dugaw appartiennent à une confrérie très fermée, basée sur une discipline de groupe. Les Kôrè dugaw occupent une grande place dans la société d’initiation bamanan du Kôrè.


Trois traits caractérisent le comportement rituel des Kôrè dugaw:

 

  • une attitude comique dans leurs actions,
  • des propos obscènes,
  • et un accoutrement féminin ( bijoux , seins postiches , coiffures).

 

Tournant dans les villages pour appeler la pluie ou chasser le malheur,
ils lisent les figures formées par une poignée de sable jettée par terre.

Faiseurs de paix, ils s’impliquent dans la résolution des conflits. 

Les emblèmes des Kôrè dugaw sont:

 

  • le Kôrè dugaso (cheval symbolique
    dont la tête en bois est montée sur un bâton que l’on chevauche),
  • et le hochet de calebasse et les colliers en fèves rouges et blanches.

 

Leurs manifestations annuelles commencent par des offrandes au Kôrè dugaso. Le maître de cérémonie enfourche ensuite son «cheval» et la danse débute.

Les Kôrè dugaw maîtrisent les lois de la nature et sont humbles. Parés d’objets de récupération de toutes sortes, perles, queues d’animaux, perruques, objets de leur fabrication, ils dansent en groupe, et tournent en dérision les comportements sociaux .

 

 

Le weekend culturel du Kôrè

Musée Kôrè