Suivez nous sur Facebook

Télécharger le profil complet en PDF

INGENIEUR DE SON

Eliézer n’étais pas du tout prédestiné au monde du showbiz. En effet, après son Baccalauréat scientifique (série D) obtenu à Ouagadougou en 2000, il s’est tout de suite inscrit en Faculté de Médecine à l’Université de la même ville.


Grace à son amour pour la musique et au perfectionnement de tous les jours, Il a su se faire une place dans le milieu du showbiz de la sous région, notamment en tant qu’ingénieur de son. A force de courage et de persévérance, Il est aujourd’hui l’un des meilleurs et jeunes ingénieurs de son de l’Afrique de l’ouest. Il doit cela à ces nombreuses expériences...

De 2001 à 2004, il est assistant au studio « Vie Plus Media » à Ouagadougou. En 2004, il crée le studio MDS Production en collaboration avec SAXE.

De 2004 à 2007, il participe à la création de « Eben Sound System », enregistre l’album « Léroulé » de l’artiste Ramata Diakité... il enregistre également plusieurs albums d’artistes maliens.

De 2007 à 2011, Eliézer participe à de nombreuses expériences, entre autres :

  • séances de prises de son et de mixage dans de prestigieux studios français tels que le Studio G Point, Twin Studio,
  • travail aux côtés d’ingénieurs de son de réputés et renommés tels que Yves Wernert, Jerry Boys, Jean Lamoot...,
  • ingénieur de son référant au Festival sur le Niger de Ségou,
  • enregistrement du américain « The Sway Machinery » en featuring avec Khaira Harby,
  • enregistrement de Toumani Diabaté pour le compte de l’artiste américain Taj Mahal et pour World Circuit,
  • réalisation du single de l’émission Mini Star (Mini Cassé 1 & 2),
  • enregistrement de l’album « Seya » de Oumou Sangaré produit par World Circuit.,
  • enregistrement avec l’artiste français Mathieu Shedid dit M,
  • enregistrement de l’album « Sabaly » du maestro Check Tidiane Seck produit par Universal Music,
  • enregistrement de l’album « Sinadon » de Kassé Mady Diabaté produit par Universal Music,
  • ingénieur de son résident du Studio Bogolan de Bamako,
  • formation d’assistant de studio et de techniciens de scène...

Depuis 2011, il est l’ingénieur de son de la Fondation Festival sur le Niger. A ce titre, il a participé au montage du Studio Kôrè du Centre Culturel Kôrè de Ségou. Il a occupé le rôle d’ingénieur de son façade et retours lors de la huitième édition du Festival sur le Niger.

Il a y a fait les enregistrements de Will Calhoun avec Cheick Tidiane Seck, le groupe Balanzan de Ségou, le groupe Pawari et le mythique orchestre de Ségou : le Super Biton. En tant que formateur, il a animé des formations sur les techniques du son pour le compte du Festival sur le Niger.

 

Télécharger le profil complet en PDF

Rétourner à la page 'Institut Kôrè des Arts et Mêtiers'