Institut Kôrè
des Arts et des Metiers

Hawa MAÏGA

Hawa maiga

Enfant dans le salon de coiffure de sa mère à Gao, elle chantonnait en tressant les clientes. A la fin de ses études agro pastorales à Gao sa fibre artistique est reconnue par toute la ville, elle est naturellement poussée vers le concours Miss ORTM et elle devient la représentante de Gao au concours national à Bamako. Son grand père Ibrahim Dicko la confie à Boncana Maiga, le maestro incontesté de la musique africaine qui la prend sous son aile et l’intègre a son programme Tounkangouna. A Bamako, Hawa se trouve très bien entourée par ses grands-mères Fissa Maiga, Haira Harby et le chantre Sabou Dorinthie. Forte de cet encadrement familial, elle est allée se former à l’Institut National des Arts de Bamako en section musique pour 4 ans pour ensuite intégrer l’Ensemble Instrumental du Mali pendant 2 ans et le Badema National du Mali en 2015.

Son cocon familial lui a offert un héritage immense et riche : La Culture Sonrhai. Hawa Maiga chante les chansons populaires Sonrhai et développe des compositions originales dans la langue du célèbre Ali Farka Toure. Elle puise son inspiration sur les berges du fleuve Niger de Gao et y mêle le fruit de la diversification qui donne ce beau pays le Mali.